Infos pratiques

On se retrouve le samedi 5 août 2023 de 11h à 3h à Bournos (64)* pour la deuxième édition du Festival Degafest !

Avec de 11h à 19h :

– Entrée Prix Libre –

 

LE VAN SOUND SYSTEM (Musique)
LADY DO ET MONSIEUR PAPA (Conte Musical)
ACRO&CO (Slackline et Jonglage)

DUBAMIX (Électro Dub)

Initiation aux arts du jonglage avec ACCRO&CO
Démonstration de Graff
Atelier maquillage et activités / jeux pour les enfants.

De 19h à 3h :

– Entrée 22€ (20€ en prévente) –

MISS BEE AND THE BULLFROGS (Blues, Soul, Funk)
AYIN (Voyage Performatif)
LE PEUPLE DE L’HERBE (Dub, Hip hop, Rock)
THE BIOLOGISTS (Électro Dub, Hip hop)
K.D.S (Électro Swing)

 

Avec de 11h à 19h :

– Entrée Prix Libre –

 

  • LE VAN SOUND SYSTEM (Musique)
  • LADY DO ET MONSIEUR PAPA (Conte Musical)
  • ACCRO&CO (Slackline et Jonglage)
  • DUBAMIX (Électro Dub)
  • Initiation aux arts du jonglage avec ACCRO&CO
    Démonstration de Graff
  • Atelier maquillage et activités / jeux pour les enfants.

De 19h à 3h :

– Entrée 22€

(20€ en prévente) –

  • MISS BEE AND THE BULLFROGS (Blues, Soul, Funk)
  • AYIN (Voyage Performatif)
  • LE PEUPLE DE L’HERBE (Dub, Hip hop, Rock)
  • THE BIOLOGISTS (Électro Dub, Hip hop)
  • K.D.S (Électro Swing)

 

Buvette et restauration sur place toute la journée.

Camping sur place pour le confort des festivaliers.

*Adresse exacte :
Complexe Sportif D 206 64450 Bournos

Programmation

Comme l’année précédente, le festival DEGAFEST 2023 se veut éclectique avec une programmation qui mêle musique et arts de rue pour les petits et grands !
Pour cette deuxième édition nous avons le plaisir d’accueillir des artistes de talent venues de toute la France avec en tête le groupe mythique LE PEUPLE DE L’HERBE !!

Dub, Hip hop, Rock

Si le Dub fantoche des années 2000 a eu vite fait de me gonfler à l’époque, quelques espiègles doués avaient quand même su capter mon attention, sur des rythmes electro-roots du plus bel effet. Et Le Peuple de l’Herbe figurait en bonne place parmi ces stupéfiants. D’ailleurs pas tant pour ces riddims candides -un peu réducteur à mon goût- mais plutôt pour cet esprit hip-hop ambiant qui fleurait déjà bon la rébellion citadine comme ...

Depuis, un peu plus de 20 ans de folie ont métamorphosé le monde. Et du line-up fondateur il ne reste quasi personne. Mais quelle importance finalement ? Le collectif lyonnais a traversé le temps, voilà ce qui compte. La preuve avec ce 9e album studio  judicieusement baptisé « After Dusk », ou Le Peuple restitue avec maitrise, brio et insolence le climat total-anxiogène de notre étrange époque, officiellement moderne, mais complètement
flippante.

 

L’heure est grave et il faut qu’il le crache.

 

Dans la plupart des titres de ce fascinant opus, de «Propaganda», «Common Man» ou «Bullride» (mon coup de cœur), aux plus désinvoltes «Fit To Spit» et «Mad Messiah», l’urgence est partout, à portée de voix et de fusils, de riffs et de SupraBass. Le message est clair et le groove limpide… Rythmiques au couteau de Spagg et Psychostick, samples et synthés subtils, les guitares épaisses de Varou Jan,souvent inquiétantes, sublimées des chants et textes de JC 001 et Odatee, deux phénomènes au sommet et en totale symbiose, les 11 titres frôlent carrément le coup de maître.

 

Rien à jeter dans la galette ! Bien sûr, tout ça est habilement enrobé d’une atmosphère sonore singulièrement Old School (Chris/Supadope Productions), pour un ensemble franchement haletant, plutôt angoissant, mais terriblement jouissif. Bref, du hip-hop pur jus nourrit des meilleures influences de chacun, -a forte consonance rap comme peu savent aussi bien l’enlever par chez nous- voilà une paye que je n’en avais pas entendu. Le Peuple est libre, et putain que ça fait du bien !

PeterPop

 

Si le Dub fantoche des années 2000 a eu vite fait de me gonfler à l’époque, quelques espiègles doués avaient quand même su capter mon attention, sur des rythmes electro-roots du plus bel effet. Et Le Peuple de l’Herbe figurait en bonne place parmi ces stupéfiants. D’ailleurs pas tant pour ces riddims candides -un peu réducteur à mon goût- mais plutôt pour cet esprit hip-hop ambiant qui fleurait déjà bon la rébellion citadine comme on la rêvait …

Depuis, un peu plus de 20 ans de folie ont métamorphosé le monde. Et du line-up fondateur il ne reste quasi personne. Mais quelle importance finalement ? Le collectif lyonnais a traversé le temps, voilà ce qui compte. La preuve avec ce 9e album studio  judicieusement baptisé « After Dusk », ou Le Peuple restitue avec maitrise, brio et insolence le climat total-anxiogène de notre étrange époque, officiellement moderne, mais complètement flippante.

L’heure est grave et il faut qu’il le crache.

Dans la plupart des titres de ce fascinant opus, de «Propaganda», «Common Man» ou «Bullride» (mon coup de cœur), aux plus désinvoltes «Fit To Spit» et «Mad Messiah», l’urgence est partout, à portée de voix et de fusils, de riffs et de SupraBass. Le message est clair et le groove limpide… Rythmiques au couteau de Spagg et Psychostick, samples et synthés subtils, les guitares épaisses de Varou Jan,souvent inquiétantes, sublimées des chants et textes de JC 001 et Odatee, deux phénomènes au sommet et en totale symbiose, les 11 titres frôlent carrément le coup de maître.

 

Rien à jeter dans la galette ! Bien sûr, tout ça est habilement enrobé d’une atmosphère sonore singulièrement Old School (Chris/Supadope Productions), pour un ensemble franchement haletant, plutôt angoissant, mais terriblement jouissif. Bref, du hip-hop pur jus nourrit des meilleures influences de chacun, -a forte consonance rap comme peu savent aussi bien l’enlever par chez nous- voilà une paye que je n’en avais pas entendu. Le Peuple est libre, et putain que ça fait du bien !

PeterPop

Électro Swing

Jeune dj, à 11 ans à peine, il part à l’assaut de soirées rock et disco dans les années 90 avec ses frères. Véritable encyclopédiste des musiques 60’s à 90’s, il est en quête permanente de nouvelles sonorités. Il irrigue de sa connaissance ses mixes lorsqu’il commence la musique électronique dans les années 2000.

 

 

 

Tout d’abord dans le milieu underground, puis dès son intermittence du spectacle sur tous types d’événements. Ses nombreux voyages dans lesquels il pioche toujours des influences musicales, lui ont permis de jouer au Burning Man, Boom festival, Place du Capitole à Toulouse et de nombreuses tournées dans les Alpes.

 

Un des pionnier français dans l’électro swing, il concocte de savant mélange avec des influences funky, disco, latino, tzigane et bien sur avec une touche électro/techno par dessus pour relever la sauce ! Sa passion ? Diffuseur de « buena onda ».

 

 

Vous l’aurez compris il sait mélanger tout types de musiques et surtout les plus improbables ! Tout en s’adaptant à tout public avec un simple regard sur vos pas de danse…

Blues, Soul, Funk

Miss Bee & The Bullfrogs proposent une soul envoûtante sur la base de grooves insolents, aux influences allant des trois Kings au Tedeschi Trucks Band en passant par Etta James, Otis Redding ou même Jimi Hendrix.

La voix puissante de la leadeuse, ses envolées de saxophone et le jeu hypnotique de son guitariste sont soutenus par une section rythmique impeccable. Les regards et les sourires s’enchaînent, pas de doute, ils sont chez eux sur scène !

Vainqueurs de tremplins nationaux et ayant ouvert les concerts d’Artistes de prestige dont Curtis Salgado, Kirk Fletcher, Malted Milk, Nico Wayne Toussaint ou encore Nina Attal, les quatre membres de ce combo peu commun développent un répertoire personnel et viscéralement soul. Le public ne s’y trompe pas et en redemande, toujours plus nombreux et fidèle.

DUB

« Dub militant », « Electro-dub rouge et noir », « Dub pour des lendemains qui dansent »… autant de formules qui pourraient décrire le style si particulier de Dubamix :

des morceaux puissants et hétéroclytes où le saxophone et les nombreux samples dialoguent avec des paroles révolutionnaires sur fond d’electro-dub, rockers, electro-cumbia, drum’n’bass, techno,….

 
Depuis 2003, Dubamix délivre un message libertaire, anticapitaliste, et antifasciste via des productions dub originales influencées aussi bien par le rap de la Rumeur, les quatuors de Haydn, les manifestes des Bérus, le groove des Paragons, que par les sonorités du violon tzigane, du oud arabe, de la clarinette klezmer, ou de la soul new-yorkaise.
 
Depuis 2011, Dubamix a donné plus de 200 concerts à travers la France et l’Europe dans des festivals de renommée internationale (No Logo (FR), Fusion (ALL), Reggae Sun Ska, Alta Felicita (IT), Seasplash (CR), …), des lieux associatifs, des centres sociaux, des salles de
musiques actuelles ou encore pour des manifs ou des concerts de soutien (pour des caisses des grèves / en soutien à des prisonniers politiques / en soutien aux réfugiés / contre la répression syndicale, …).
 
Dubamix s’entoure régulièrement de camarades sur scène et en studio : Marina  P (IT-FR), Lengualerta (MX), Krak in Dub (AR-FR), Daman (FR), Drowning Dog (US-IT), Mal Élevé (ALL), Irracible (FR), L’1consolable (FR),Stratégie de Paix (FR), Mantis (FR),… C’est ainsi qu’ont émergé les albums « Camarades » (2020), toile dub apatride et internationaliste, puis « Communardes Communards » (2021), en hommage aux 150 ans de la Commune de Paris, suivis d’une tournée collective remarquée (2022).

Électro, Dub, Hip hop

The Biologists voient le jour aux Lilas (93). Depuis 2013, ils consacrent leur temps et leur énergie à la construction d’une musique expérimentale toujours renouvelée, enrichie des rencontres et voyages de leurs protagonistes…

The Biologists, en constante évolution, créent un laboratoire d’expérimentations, transcendées d’improvisations, de recherches sonores, inspirées du dub électro et du rap. Ils écument la scène underground parisienne et internationale, avec pour seul but de mettre le feu au dancefloor. Aujourd’hui le format est un duo détonnant, armé de morceaux puissants, explosifs et singuliers, souvent revendicatifs, le groupe revisite sa musique à chaqueconcert pour conserver sa fraîcheur, sa sensibilité. Après le sombre et très électronique « Bass Reconcilement » sorti en 2019 chez Marée Bass, leur cinquième album dub à paraître très  prochainement chez Soundrising explore des contrées plus world avec des touches orientales, des rythmiques diaboliques, et des textes éclairés .

Ol’Dirty Bambam (vocal, guitare et percussions) et Sista Lighta (vocal, didgeridoo) MC fraîchement arrivée dans le groupe, prennent dorénavant les rênes de la scène et viennent présenter leur nouveau projet : Urban Safari.

Voyage Performatif

« Maïeutique » –  
Ce voyage performatif est une invitation à entrer un court instant dans l’ univers de deux femmes, un cheminement intérieur qui voit le jour dans une boîte noire. C’ est dans  l’intimité de leurs profondeurs emplies de jeux de paradoxes qu ‘ elles partagent leur Art, entre compositions musicales vibrantes et danses sauvages.
 
Par la mise en mouvement des images, elles créent ensemble leurs visions et leurs rêves au cœur des mystères de l’ existence. Ensemble, elles osent regarder notre humanité chaotique pour s ‘ essayer à des transformations pleines de tiraillement pour « dire le monde « .
 
Choisir l’humilité terrienne. Créer ensemble… Faire Alliance.

Conte musical

Lady Do et Monsieur Papa, c’est un hymne à l’humour et à l’amour à base de Popopopomme !


Tour à tour au clavier, à la guitare électrique, ou au ukulélé, Dorothée Daniel et Frédéric Feugas jonglent avec les rimes comme avec leurs instruments. Leur musique est joyeuse et déjantée avec la petite touche Rock and Popy. Lady Do coud sur mesure des chansons pétillantes et Monsieur Papa, en fameux bricoleur, en électricote les musiques. Leur machine à rythme est une cocasse volée de samples façon Human Bat-Bouche.


C’est un spectacle réjouissant où l’on s’interroge, on manifeste, on rit, on câline et on grandit, le tout sur fond de chœurs fondants avec des jeux de mots, des petits et des gros, des bruits de bouches et autres bricoles sonores et visuelles compilés en 14 chansons fraîches et pimpantes.


Lady Do et Monsieur Papa : un groupe électro-pomme qui file la pêche !

Slackline et Jonglage

L’association Acro & Co a pour vocation de promouvoir les arts du cirque au travers d’initiations, de démonstrations et de spectacles tout public. Les disciplines de prédilection sont le jonglage, l’acroyoga, et la slackline.


Créateur(trice)s de l’association, Constance et Kevin sont  passionné(e)s par les arts du cirque. En binôme ou solo, c’est leur appétit de la nature et de l’aventure qui les pousse à explorer et  partager autour de ces disciplines.

Tarifs & Billetterie

En journée :
PRIX LIBRE

de 11h à 19h :


LE VAN SOUND SYSTEM (Musique)
LADY DO ET MONSIEUR PAPA (Conte Musical)
ACRO&CO (Slackline et Jonglage)
Initiation aux arts du jonglage avec ACCRO&CO
Démonstration de Graff, Atelier maquillage et  jeux pour  enfants.

En soirée :
22€ sur place
20€ en prévente

De 19h à 3h :

 

MISS BEE AND THE BULLFROGS (Blues, Soul, Funk)
AYIN (Voyage Performatif)
LE PEUPLE DE L’HERBE (Dub, Hip hop, Rock)
THE BIOLOGISTS (Électro Dub, Hip hop)
K.D.S (Électro Swing)

Éditions précédentes

2022 :

Lors de la première édition du festival nous avons eu le plaisir d’accueillir de nombreux-se artistes de talent parmi lesquels :

À LA BONHEUR

GOOD BASS SOUND SYSTEM

LES OIZO DE PASSAGE

OVNAM

ZOZIO

LA FORÊT DE PALABRES

LÆDZIG

MULTIP’LEZARTS

23h14

Et comme une image vaut mieux que mille mots, voici une vidéo et quelques photos qui illustrent parfaitement ces magnifiques moments !